Moi Jojo

Moi, Jojo, 7 ans en 1943

Un enfant fuit les bombardements de Lorient

1943, JoJo a 7 ans. Suite aux bombardements de la ville de Lorient, sa famille se réfugie dans un village aux confins du pays de l’Aven, où la langue dominante est le breton.

Le petit citadin découvre la campagne et s’adapte aux contraintes de la vie quotidienne en temps de guerre. Espiègle et candide, il ne comprend pas totalement ce qui lui arrive et se construit son monde à lui. L’enfant s’engage dans bien des aventures, rarement à son avantage, qu’il aborde néanmoins avec humour et philosophie.

L’auteur a retrouvé l’âme de ses 7 ans pour raconter, avec ses mots, ses histoires ô combien cocasses et parfois tragiques.




L’AUTEUR
Georges Le Calvé est né en 1936.
Il passe son enfance et son adolescence à Lorient qu’il doit évacuer en 1943.
Après des études de mathématiques à l’université de Rennes, il y fera carrière et finira professeur émérite, spécialisé dans les applications en Sciences Humaines.

Ses amis lui reconnaissent volontiers quelques talents de raconteur. Orphelin de guerre, Georges Le Calvé est pupille de la Nation.


Jojo passe à la télé !
Cliquez sur l’image, il apparaît à l’écran après les titres de l’émission, au bout de 30 secondes.


Les premiers lecteurs apprécient :
- J’ai enfin pu avoir accès à ce livre dès que mon épouse l’a terminé. Je l’ai lu avec un immense plaisir, et on aimerait simplement qu’il y ait plus de pages... La description de cette période éprouvante étonne par le mélange habile des joies, des peines et de révolte qui traduit parfaitement les émotions de l’auteur, enfant. Et son style de conteur rend le livre encore plus attrayant… Merci pour nous avoir ouvert un pan de votre vie et de vos émotions d’enfant. J’aurais aimé avoir un tel témoignage de l’enfance de mes parents.
A. D.

- Je viens de finir ce merveilleux livre. Normalement, je mets plusieurs mois à lire un livre, je le commence, je le pose pendant plusieurs semaines, le reprends, le repose... Celui-là, je ne pouvais plus le lâcher (et ça ne m’est arrivé que 2 fois, avec Le comte de Monté Cristo et Da Vinci code !) mais je me suis forcée à le poser quand même, je ne voulais pas le finir trop vite, je ne voulais pas que les aventures de Jojo s’arrêtent déjà. C’est très bien écrit, on s’y croirait vraiment et avec tellement d’humour, on se surprend à sourire à chaque page. La fin est très émouvante, déjà par le récit lui-même et aussi parce qu’on quitte Jojo, on voudrait que ça dure encore...
M. H.


COMMANDE EN LIGNE POSSIBLE ICI, DÈS MAINTENANT ! :

172 pages - N° ISBN : 9782918945543

14 € + 3 € de frais de port

Livraison partout dans le monde.

PAIEMENT SÉCURISÉ avec votre carte bancaire...

ENVOI SANS SUIVI

Prix unitaire : 14.00€

— - ENVOI AVEC SUIVI

Prix unitaire : 14.00€


Si vous rencontrez un problème, contactez-nous :
- contact@vosrecits.com
- Téléphone : 02 96 26 86 59


Les modes de paiement ci-dessous permettent aussi d’acquérir plusieurs titres du catalogue des Éditions Récits.


Commander et payer par carte :

-PAR VIREMENT BANCAIRE
Adressez-nous un mail en indiquant le titre du ou des livre(s) pour un règlement par virement bancaire. Nous vous enverrons notre Relevé d’Identité Bancaire.
Mail : contact@vosrecits.com

-PAR COURRIER
Adresse : Editions Récits
20 Les Yeux des Rays
22150 Langast
Règlement par chèque à l’ordre des Editions Récits
à envoyer avec le bon de commande à télécharger ci-dessous au format qui vous convient. (Il est aussi possible d’envoyer votre commande sur papier libre).

PDF - 173.9 ko
Bon commande "pdf" à imprimer
opendocument text - 17.9 ko
Bon de commande Open-office à imprimer



Découvrez la page Facebook du livre
(photos, extraits du livre) :


Le livre est disponible dans les librairies qui le souhaitent.


CET OUVRAGE FAIT PARTIE DE LA COLLECTION
"Les Bretons et la guerre"


AUTRES RÉCITS EXCEPTIONNELS ! PRÉSENTATION DU LIVRE, COMMANDE ICI... Pour commander en ligne deux titres différents, utilisez le paiement palpal, le virement bancaire ou la commande courrier.


Mobilisé en septembre 1939, François Bescond, modeste paysan breton, est capturé par les Allemands au sud d’Orléans le 19 juin 1940, sans avoir même tiré un seul coup de feu.
Il nous fait revivre les conditions difficiles, parfois inhumaines de sa captivité, et ses journées de labeur.
Un témoignage poignant qui éclaire sur le sort de ces « oubliés » de la Seconde Guerre Mondiale.

PRÉSENTATION DU LIVRE, COMMANDE ICI...


Georges Ménage a 18 ans lorsque, avec quelques camarades, il embarque le 18 juin 1940 à Paimpol, à destination de l’Angleterre, dans un bateau école de la marine marchande. Les jeunes compagnons ont pris leur décision la veille, après avoir entendu le maréchal Pétain annoncer l’armistice. « Il nous est impossible d’accepter ainsi que tout soit fini, que notre pays soit soumis à la loi de l’envahisseur (…) »
Présentation de l’ouvrage, COMMANDE